Moments magiques et découverte de la Griffin

Jerome Maupoint partage sa petite histoire derrière les images.

« Quand j’ai appris l’arrivée de la Griffin, un mini parapente de seulement 16 m2, j’ai immédiatement imaginé le terrain idéal pour produire non seulement de bonnes photos du produit mais surtout le style d’actions qui lui correspondent. Du vent, des grandes pentes d'herbe rase, un endroit reculé mais pas trop pour travailler efficacement lors des journées courtes d’un début d’hiver…

Un de mes endroits favoris pour travailler en photos est le Nord de l’Angleterre. J’y ai réalisé plusieurs séjours ces 10 dernieres années, et je me rapelle bien avoir souvent pensé que l’aile idéale pour ces grandes collines serait

simplement un tout petit parapente ; une voile très chargée, dynamique et dont la glisse et la vitesse permettent de jouer dans le vent fort. 30 km/h et plus. Biensûr, je n’ai pas non plus oublié que le mois de Novembre est une des pires périodes de l’année dans ces contrées ; les journées grises se succèdent et il y pleut généralement des cordes !…

Oui , mais voilà, il faut aussi croire en sa bonne étoile, la chance du photographe. Et comment ignorer qu’après les journées de pluie se produisent les plus belles lumières et les meilleurs moments, imprévisibles et pourtant si favorables à la photo.

Le 18 Novembre, je file à l’aéroport de Genève. 6 heures plus tard seulement, me voilà à téléporté 1700 km au Nord, devant la porte de UK airsports ( importateur Gin en Angleterre ) au coeur de Lakes district.

Le 19, il neige jusqu’en fond de vallée à 200 mètres !

Le 20, on fait ce qu’on peut entre les grains et les moments de lumières fugaces.

Ca s’ouvre et le miracle pointe son nez. Plusieurs jours de bleu… «

Merci à UK airsports ( Patrick Holmes, mark Stuart, Richard Bungay ) et mère Nature.

Quelques images à découvrir ci-dessous et plus d’infos sur la Griffin :

http://www.gingliders.com/parapente/griffin/

 

Social News